Archetype - Conseil des Ombres

Connecté en tant que Invité
06/10/2008 15:40:37
Avatar
Groupe : Officier
Messages : 2496
Dernière connexion: 1 a.

"Koljaraal, va chercher ta mère et fuyez vers les bateaux ! Hurla Gorthaar."

Le cri de son père ramena le jeune garçon à la réalité, il détourna le regard de la foret en flammes et couru vers la hutte familiale.

Tout le village était en alerte les Hommes récupéraient en hâte leurs armes, les femmes et les enfants courraient en hurlant : "le fléau ! le fléau !"

Les raids des morts vivants étaient devenus de plus en plus fréquents et à chaque fois de plus en plus de guerriers tombaient au combat pour défendre le village.
Mais cet assaut était différent des autres, les monstres morts vivants était beaucoup plus nombreux, il était certain que les clans seraient massacrés.

Le jeune Koljaraal arriva enfin auprès de sa mère qui s'affairait à récupérer des plantes médicinales et des provisions,le visage fin encadré de cheveux d'argent Salliana ne reflétait aucune peur mais le garçon sentait l'angoisse qui l'habitait. L'enfant cria :
"- Mère ! nous devons partir, père m'a ordonné de vous trouver et de fuir vers les bateaux !
- Je le sais mon fils, mais si nous ne prenons rien avec nous dans notre fuite c'est la faim et la maladie qui nous tuera."

L'enfant aida alors sa mère dans sa tache pour gagner plus de temps puis ils se mirent à courir vers le bord de la mer. Leur progression était difficile dans la panique générale. On entendait plus loin le fracas de l'acier contre le fer rouillé...la horde de morts vivants avait atteint le village et les guerriers tentaient d'endiguer la marée de goules et de zombies qui se déversaient de la foret en flammes.

Ils avaient presque atteint la berge lorsqu'un grand fracas se fit entendre. Écrasant les huttes, une monstruosité de plus de dix mètres de haut surgit de la foret et se mit à cueillir les villageois comme des baies et les enfourner dans sa large gueule. Des abominations et des goules surgirent dans son sillage tuant tout sur leur passage.
Les cris des hommes se turent les uns après les autres, les guerriers tombaient les uns après les autres, le garçon su que son père n'était plus.
Les monstres avaient presque rejoint les villageois affolés, tout était perdu, toute fuite impossible.Le prenant par le bras, Salliana fit monter son fils dans une barque et poussa ce dernier vers la mer :
"- Mère montez, vite ! cria le garçon.
- Va mon fils, nous serions rattrapés si nous montions tous les deux, toi tu est léger le bateau aura filé vers le large avant que ces abominations ne se lancent à ta poursuite.
- Mère... supplia le garçon pendant que l'embarcation partait vers le large.
- Vis mon enfant, venge ton clan et fait la fierté de tes parents..."

Elle lui adressa un dernier sourire avant d'être recouverte par la marré mort vivante..

Le guerrier se réveilla d'un bond, tous les muscles de son corps étaient contractés à l'extrême, il dégoulinais de sueur. Il se détendis alors quand il vis qu'il etait dans un lit dans l'une des nombreuses tavernes de Ironforge la cité des nains. Ces cauchemars l'avaient toujours hanté, mais étaient de plus en plus fréquents.

Assis dans la pénombre, il se remémora les souvenirs de son enfance : son père lui apprenant le maniement des armes, la bienveillance de sa mère quand elle l'instruisait sur les plantes et leurs qualités médicinales. Il avait grandit pendant dix saisons sur le continent des glaces sous la protection relative du vol rouge puis avait fuit le fléau grâce au sacrifice de sa mère et de son père. Il se souvint de Gred le pêcheur qui l'avait trouvé au large dans sa barque à demi mort et qui l'avais confié à l'orphelinat de Stormwind jusqu'à sa majorité.

Dès ce jour il s'était engagé sur la voie du guerrier. Il avait combattu des monstres gigantesques, massacré des hordes de morts vivants mais ce n'était pas suffisant. Il s'était aventuré en Outreterre cherchant toujours des ennemis plus puissants. Il avait bientôt atteint son but : il serai bientôt assez fort pour revenir sur sa terre natale et venger les siens.

Sa quête ne serai pas terminée tant qu'il n'aurai pas vaincu le responsable de la chute de son clan : Arthas le Roi liche...


Ils savaient que c'était impossible ... bah ils l'ont fait quand même !

 
11/11/2008 22:14:20
Avatar
Groupe : Officier
Messages : 2496
Dernière connexion: 1 a.

"Encore cinq abominations sur notre flanc droit, redéployez vous !" la voix tonitruante du capitaine de la garde couvrait les bruits de la bataille.

Cela faisait plusieurs heures déjà que les vagues incessantes de morts vivants montaient à l'assaut des portes de Stormwind telle une marée de chair morte. Koljaraal commençait a ressentir des douleurs dans ses muscles, l'entrée de la capitale humaine etait devenue un véritable charnier. Le guerrier se tourna vers ses monstrueux adversaires et chargea une fois de plus.
Autour de lui des aventuriers de toutes les races de l'alliance combattaient les vagues incessantes de morts vivants, malheureusement chaque combattant qui tombait au combat se relevait sous la bannière du fléau, la victoire semblait impossible.
Alors qu'il allais trancher la tête d'un géant de chair un gigantesque marteau rouillé s'abattit sur l'épaule du nordique. Koljaraal sentit les os de son épaule se briser sous la violence du choc, il mit genou à terre baissant sa garde. Le monstre mort vivant s'apprêtait à lui donner le coup de grâce, brisé par la précédente attaque il n'avais pas la force de parer... D'abord une lumière intense puis une onde de chaleur emplit le guerrier, il senti en un instant les os se ressouder, les chairs de réparer et surtout la force lui revenir. Dans un cri déchirant, Koljaraal se jeta en avant et coupa en deux son adversaire, son salut était dû à Shain, un prêtre qui avait reçu l'enseignement de la lumière à la cathédrale de Stormwind.
De ce qu'il avait pu constater Shain ressemblais plus de par son tempérament à un paladin, un de ces soigneurs de batailles, le guerrier avait été amusé par le regard envieux que le prêtre avais jeté sur son armure de plaque pendant l'un des courts instants durant lesquels les combattants avaient pu se restaurer.
Le flot de morts-vivant commença à diminuer et les vivants commencèrent à gagner du terrain sur les morts. La gigantesque nécropole qui était apparue au dessus de la ville pris de l'altitude, la bataille était gagnée.
Un cri d'outre-tombe se fit entendre :

"Vous croyez avoir gagné ?! Non ceci n'était que le début !!! Vos âmes appartiennent déjà à notre seigneur et bientôt vous serez tous sous le pouvoir du roi liche !"

* * * * * * * * * * *

Koljaraal se réveilla lentement dans un lit moelleux, il était à Stormwind dans l'une des auberges du quartier des nains. La ville etait redevenue calme après le départ de la nécropole. Il s'habilla puis descendit dans la salle commune de l'établissement pour prendre une collation. Shain l'attendais, assis à l'une des tables et sirotant un verre de vin. Le nordique le rejoint :
"Quelles nouvelles mon ami ? demanda le guerrier.
- Je reviens de la cathédrale, les hautes autorités de la lumière convaincue par l'Aube d'argent a décidé de conduire des troupes en Northrend.
- C'est intéressant, quand partiront ils ?
- Très bientôt, mais je vous vois venir, le prêtre eu un sourire, malheureusement pour vous seuls les paladins partiront les "civils" comme ils vous appelent ne pourront rejoindre les troupes que plus tard.
Koljaraal frappa du poing : Pourquoi font ils cela, ils étaient bien heureux de nous avoir lors de l'attaque du fléau sur la ville, mais maintenant qu'ils ont l'occasion de récolter les honneurs ils nous tournent le dos !
- Allons vous trouverez surement un moyen, ne m'avez vous pas dit que vous aviez fait la connaissance d'un paladin ?
- Ivain ? C'est vrai, un homme remarquable, la seule chose qui cloche chez lui c'est qu'il semble plus aimer recevoir que donner des coup, étrange n'est ce pas ? En dehors de ça c'est un homme de confiance et je pense qu'il pourra m'aider. Comme vous il connait mon histoire et mon désir de revenir sur ma terre natale...
Le repas fut servi, de la viande de sanglier accompagnée de tubercules cultivés dans les cavernes de Dun Morogh. Koljaraal ajouta au plat quelques herbes aromatiques qu'il avait cueilli dans la foret d'Elwynn. Se tournant vers Shain il reprit :
- Et vous, qu'allez vous faire à présent ? vous partez vous aussi ?
- C'est possible, je ne sais pas si j'ai encore envie de faire ce pourquoi j'ai été formé. J'ai l'impression, Koljaraal, que la lumière n'a plus sa place dans ce monde et que pour combattre les ombres il faut en devenir une soi même.
- Sur ce point je ne peut vous aider mon ami, ce chemin vous etes le seul à pouvoir l'emprunter..."

Après manger, Shain repartit à la cathédrale en quête d'informations. Koljaraal lui se promena dans la ville en songeant aux nouvelles que lui avaient apporté le pretre, il allais enfin pouvoir revenir dans son pays, il allais enfin pouvoir venger les siens.

Il avais déjà commencé sa vengeance en abattant Teron, le premier des chevaliers de la mort, et avais pris sa hache en guise de trophée. Il avait combattu dans tous les donjons de l'outreterre tuant Nagas, Elfes de sang gangr'orcs et démons. Il savais qu'il allais devoir affronter de ennemis plus puissants encore en Northrend mais il était impatient de revenir sur sa terre natale et de pouvoir enfin rencontrer son ennemi : Arthas, le Roi Liche...


Ils savaient que c'était impossible ... bah ils l'ont fait quand même !